L’école doctorale

L’école doctorale2018-10-08T09:55:26+00:00

Généralisées à la rentrée 2000, les écoles doctorales rattachées aux établissements d’enseignement supérieur, fédèrent un ensemble d’équipes de recherche qui prennent en charge la formation et le devenir des doctorants. Elles offrent au futur docteur un encadrement scientifique de haut niveau ainsi qu’une préparation à l’insertion professionnelle.

Les liens avec la recherche et la qualité scientifique des laboratoires, la procédure de recrutement des doctorants et la politique de financement des thèses, le potentiel d’encadrement et la politique de formation, les partenariats avec le monde socio-économique et l’incitation à la mobilité et à l’ouverture européenne et internationale sont autant de critères déterminants pour l’accréditation des écoles doctorales.

L’attention attachée à la mise en œuvre de la charte des thèses, véritable contrat moral conclu entre le doctorant, son directeur de thèse, le directeur de l’école doctorale et celui du laboratoire d’accueil, constitue une garantie de qualité dans la mesure où elle définit les droits et les devoirs de chacun. La préparation d’une thèse doit en effet s’inscrire dans un projet personnel et professionnel clairement défini dans ses objectifs et ses moyens.

L’ED en quelques mots

L’Ecole doctorale Droit et Science politique (ED 461) de l’Université de Montpellier, accueille les doctorants juristes et politistes des 9 unités de recherche rassemblées en son sein.

Depuis juillet 2017, elle fait partie du Collège doctoral de l’Université de Montpellier auquel sont associés d’autres établissements (Montpellier Supagro, Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier, IMT Mines Alès, AgroParisTech). La valeur ajoutée du Collège doctoral est notamment appréciable dans tout ce qui concerne les relations doctorants/entreprise ainsi que dans le très large catalogue de formations proposées aux doctorants

L’ED 461 regroupe 155 enseignants-chercheurs dont 111 HDR (habilités à diriger les recherches) inscrits dans l’un ou l’autre des laboratoires qui y sont rattachés :

  • Le Centre du droit de l’entreprise
  • Le Centre de recherches et d’études administratives de Montpellier (CREAM)
  • Le Centre d’études et de recherches comparatives constitutionnelles et politiques (CERCOP)
  • L’Ecole de droit social de Montpellier
  • L’Institut de droit européen des droits de l’homme (IDEDH)
  • L’Institut d’histoire du droit (IHD)
  • Le Laboratoire de droit privé
  • L’UMR 5112 Centre d’études politiques de l’Europe latine (CEPEL)
  • L’UMR 5815 Dynamiques du droit

Les 300 doctorants inscrits au sein de l’ED 461 peuvent préparer 4 doctorats différents :

  • Droit privé et sciences criminelles
  • Droit public
  • Histoire du droit et des institutions
  • Science politique

Chaque année, une quarantaine de soutenances de thèses et 3 soutenances d’HDR sont en moyenne organisées.

Conformément aux articles 2 et 3 de l’arrêté du 25 mai 2016 fixant le cadre national de la formation et les modalités conduisant à la délivrance du diplôme national de doctorat, le rôle de l’Ecole doctorale consiste à organiser la formation des doctorants, à les préparer à leur activité professionnelle et à leur apporter une culture scientifique élargie.

A ces fins, l’Ecole doctorale procède à la sélection des candidats au doctorat sur la base de critères explicites et publics et organise l’attribution des financements qui lui sont dévolus, en particulier les contrats doctoraux. Avec le concours de chaque unité de recherche rattachée, elle veille à ce que les doctorants préparent et soutiennent leur thèse dans les meilleures conditions, notamment par l’organisation d’une formation doctorale complémentaire propre à favoriser leur insertion professionnelle post-doctorale, par la mise en oeuvre de la charte des thèses et par la mise en place de comités de suivi de thèse.

Le Directeur de l’Ecole doctorale est le Professeur Jérôme ROUX. Il est assisté d’un Conseil.

Le Conseil est composé de 24 membres.

9 représentants des unités de recherche rattachées à l’Ecole doctorale :

M. le Professeur Pierre MOUSSERON (Directeur du CDE)
M. le Professeur Alexandre VIALA (Directeur du CERCOP)
Mme le Professeur Marion UBAUD-BERGERON (Directrice du CREAM)
Mme le Professeur Claire VIAL (Directrice de l’IDEDH)
M. le Professeur Pascal VIELFAURE (Directeur de l’Institut d’Histoire du droit)
M. le Professeur Christophe ALBIGES ou Mme le Pr. Christine HUGON (Directeurs du LDP)
M. le Professeur Paul-Henri ANTONMATTEI (Directeur de l’EDSM)
M. le Professeur Eric de Mari (Directeur de l’UMR 5815 – Dynamiques du droit)
M. Emmanuel NEGRIER (Directeur de l’UMR 5112 – CEPEL)

3 représentants de l’Etablissement :

M. le Professeur Jérôme ROUX, Directeur de l’Ecole doctorale
Mme le Professeur Pascale IDOUX, Directrice du Département scientifique Droit et Science politique
M. le Professeur Philippe PETEL, Doyen de la Faculté de Droit et de Science politique

2 représentants des personnels administratifs :

Mme Sophie SEGUI, responsable administrative de l’Ecole doctorale
Mme Iwona BROUSSE, gestionnaire de l’Ecole doctorale

4 Membres représentant les doctorants (scrutin du 10 juin 2014) :

M. Romain AZEVEDO (Droit privé et sciences criminelles)
M. Alexandre BELLOTTI (Droit public)
M. Loïc SEEBERGER (Histoire du droit et des institutions)
Melle Alice SIMON (Science politique)

6 Membres extérieurs :

2 désignés au titre des personnalités scientifiques :
Mme Christine NEAU-LEDUC, Professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
M. Daniel SERRA, Professeur à l’Université de Montpellier, Directeur honoraire de l’ED 231

4 désignés au titre des représentants des secteurs socio-économiques concernés (carrières juridiques) :
M. Lionel LAGANIER, Chef de cabinet du Premier Président de la Cour d’appel de Montpellier
M. le Bâtonnier Frédéric VERINE , Président de l’Ecole des Avocats du Centre Sud (EFACS) ou son représentant
M. Vincent FABRE-ROUSSEAU, Directeur régional du CIRAD
Un représentant de la Région

Le Directeur de l’Ecole doctorale est assisté d’un bureau composé de :

M. Christophe Albigès (section 01)
Mme Marion Ubaud-Bergeron (section 02)
M. Eric de Mari (section 03)
M. Emmanuel Négrier (section 04)
M. Loïc Seeberger (représentant les doctorants)
Mme Sophie Ségui (représentant le personnel administratif)