L’article L. 124-3 du Code de l’éducation précise que « les périodes de formation en milieu professionnel et les stages sont intégrés à un cursus pédagogique scolaire ou universitaire, selon des modalités déterminées par décret », avec un volume pédagogique minimal de formation en établissement. Ce volume est fixé à deux cents heures au minimum par année d’enseignement par l’article D.124-2 du même code et empêche par conséquent, en l’état actuel de la réglementation, tout doctorant de réaliser un stage dans le cadre de son cursus. Néanmoins, une période de formation en milieu professionnel – de même qu’un séjour dans un autre contexte de recherche – peut tout à fait être réalisée par le doctorant dans le cadre d’une convention d’accueil entre son établissement d’origine et la structure d’accueil.