L’Observatoire du Suivi et de l’Insertion Professionnelle des Etudiants (OSIPE), rattaché au SCUIO-IP, réalise annuellement des enquêtes d’envergure sur les docteurs, 30 mois après leur soutenance.

Consulter les résultats de la dernière enquête analysés pour l’Ecole doctorale Droit et Science politique

Cette synthèse offre non seulement une vision qualitative et dynamique de la situation professionnelle des diplômés de l’ED et de leurs 3 premières années de vie active mais elle alimente également les principaux indicateurs de l’insertion professionnelle (Taux d’actifs en emploi/ Parts de CDI/ Parts de cadres/ Parts d’emploi en Région/ Salaire annuel médian).

Ces enquêtes sont une photographie de l’insertion professionnelle globale des docteurs dont l’anonymat est préservé.

Lors de chaque rentrée universitaire, l’Ecole doctorale transmet à tous ses docteurs des 5 dernières années, un questionnaire sur leur insertion professionnelle (statut professionnel, secteur d’activité, objet de leur profession et localisation en France ou à l’étranger), ce qui permet une actualisation régulière des données.

Les réponses n’étant pas anonymes, elle ne les questionne pas sur leur rémunération.

Ces enquêtes, complétées par des recherches via les réseaux sociaux professionnels et par des relances téléphoniques individuelles, ont un taux de réponse très élevé (supérieur à 95% en moyenne) : leurs résultats peuvent donc être considérés comme le reflet exact de l’insertion globale des docteurs de l’Ecole doctorale Droit et Science politique.

En comparant les informations recueillies, on note un taux d’insertion professionnelle très élevé et une certaine homogénéité dans les postes occupés par les docteurs 2013, 2014 et 2015 qui se répartissent de la façon suivante : la moitié d’entre eux occupent un poste dans le  secteur privé (notamment avocats – 37% des docteurs en moyenne, ou juriste d’entreprise), environ 20% ont intégré l’enseignement supérieur (en France et à l’étranger) et les grands organismes de recherche. Près de 18% sont intégrés à l’étranger.

« Resum » est la plateforme numérique qui structure le réseau professionnel de l’Université de Montpellier. Cet outil innovant permet aux étudiants et jeunes diplômés de développer un véritable réseau professionnel et de faciliter leur accès à l’emploi. L’Université peut, par ce biais, aider les doctorants et docteurs à promouvoir leurs compétences auprès des recruteurs pendant leur thèse et après l’obtention du doctorat. Ils peuvent ainsi être candidats à des emplois ciblés, recevoir des alertes sur les offres proposées, créer et diffuser leur CV, partager leurs expériences avec les anciens doctorants et bénéficier de la puissance d’un réseau professionnel grâce à un annuaire et des contacts d’entreprises.

RESUM diffuse également les dernières actualités susceptibles d’intéresser ses adhérents. Les recruteurs qui deviennent membres de ce réseau ont alors la possibilité d’accéder à un vivier de talents parmi, à l’échelle de l’établissement, les 45 000 étudiants et les plus de 800 formations. Ils ont la possibilité de présenter leur activité, de déposer des offres d’emploi et de gérer les candidatures. La CVthèque permet d’obtenir en temps réel le profil recherché.

En savoir +.